cuir chevelu scalp

LE CUIR CHEVELU OU SCALP

LE SCALP, UNE PEAU PARTICULIÈRE

Le scalp est le terme anglais signifiant cuir chevelu. Le cuir chevelu désigne la partie de la peau qui recouvre le crâne et développe une pilosité sous forme de cheveux. Le cuir chevelu s’étend sur toute la boîte crânienne et épouse sa forme. Le scalp a une épaisseur de 6 mm et une surface de 600 à 700 cm2 chez l’adulte. En comparaison, des cheveux de 20 cm de long ne représente que 6m2. La partie visible des cheveux est biologiquement morte, le cuir chevelu constitue la partie vivante des cheveux. Le cuir chevelu continu, souple et résistant, est composé de l’extérieur vers l’intérieur :
  • La peau. La peau est constituée d’un épiderme protecteur et d’un derme, un tissu de soutien. Le derme est plus épais et très vascularisé par rapport au derme de la peau du visage. La racine du cheveu se situe dans cette couche vers 2,5 mm de profondeur. Il comprend de nombreux vaisseaux sanguins afin que la racine du cheveu puisse se développer.
  • Le tissu sous-cutané. Il s’agit d’un tissu graisseux équivalent à l’hypoderme de la peau. Le bulbe du cheveu se trouve dans cette couche vers 3,5 cm de profondeur.
  • La galéa. C’est le tissu qui couvre le crâne et permet de tenir les tissus musculaires entre eux.

LES SPÉCIFICITÉS DU CUIR CHEVELU

Le cuir chevelu est la continuité de la peau du visage, et possède beaucoup de similitude avec celle-ci : la présence d’un épiderme, d’un derme, de pores, de sébum à la surface, de glandes sudoripares et sébacées et de bulbes folliculaires pour les cheveux. Cependant, le cuir chevelu montre des spécificités par rapport à la peau du visage. Le pH du cuir chevelu est compris entre 4,5 et 5,5. Ce cuir chevelu montre une abondance de follicules pileux, produisant 250 à 300 cheveux par cm2 de cuir chevelu. Le scalp possède aussi davantage de glandes sudoripares, sécrétant la sueur, et de glandes sébacées, produisant le sébum, par rapport à la peau du visage.
La composition du sébum est différente au niveau du cuir chevelu : il y a plus d’acides gras libres que sur la peau. La production de sébum est de l’ordre de 0,7 à 1g par 24h au niveau du cuir chevelu. Il s‘agit d’une graisse fluide, contenant des lipides (triglycérides), des cires et des acides gras. Les glandes sébacées produisent le sébum et le sécrète à la surface du cuir chevelu. Le sébum permet la cohésion de l’épiderme, la protection contre les UV et les micro-organismes.

LE MICROBIOTE CUTANÉ DU SCALP

Le cuir chevelu possède aussi son propre microbiote cutané, avec ses spécificités. Le scalp est considéré comme une zone humide, c’est-à-dire présentant des glandes apocrines, une grande densité de poil, et un environnement humide et obstrué. Les sites humides présentent en moyenne 28% de Corynebacterium, 26% de Proteobacteria et 21% de Staphylococcus. Le cuir chevelu présente majoritairement les micro-organismes suivants : Staphylococci (S. captis, S. epidermidis), Propionibacterium (P.acne, P. granulosum, P. avedum), Malassezia (à l’origine des pellicules).
 

RÔLES DU CUIR CHEVELU

Le cuir cheveu possède deux rôles importants. Le scalp est tout d’abord le lieu de naissance des follicules pilleux, et donc des cheveux. Les kératinocytes dans le bulbe fabriquent les composants permettant la croissance du cheveu, grâce à ses connexions avec les vaisseaux sanguins, et particulièrement aux nutriments. Le cuir chevelu est aussi une véritable barrière protectrice, comme l’est notre épiderme du visage. Ce scalp est à la fois une barrière physique, pour protéger de la déshydratation, mais aussi une protection contre les microorganismes, et un isolant thermique.

PROBLEMATIQUES DU CUIR CHEVELU

Le cuir chevelu reste similaire à la peau, l’utilisation de produits de soins est donc indispensable. Il faut bien comprendre le cuir chevelu et ses problématiques, afin d’utiliser des produits de soin spécifiques à celui-ci. Un cuir chevelu sain et équilibré sera un cuir chevelu en bonne santé, et entrainera des beaux cheveux en pleine vitalité. Il est donc intéressant d’utiliser des produits pour prendre soin du microbiote cutané du cuir chevelu, notamment pour réduire la prolifération et éliminer les fongiques et les pellicules, tout en respectant la flore cutanée. Les principaux problèmes rencontrés au niveau du cuir chevelu sont :

LA SENSIBILITE

La sensibilité correspond à des irritations, démangeaisons, sécheresses, pellicules et tiraillements au niveau du cuir chevelu. Cela peut être dû au stress, à la pollution, à l’alimentation, l’exposition au soleil ou des soins agressifs. Pour lutter prendre soin d’un cuir chevelu sensible, il faut laisser respirer le scalp et l’hydrater pour favoriser le renouvellement cellulaire.

L’ALOPECIE

L’alopécie se définit comme la chute des cheveux. Elle peut être d’origine hormonale, génétique ou médicale, principalement chez les hommes mais aussi chez les femmes. Pour lutter contre la chute des cheveux, il faudrait utiliser des produits stimulant les kératinocytes des bulbes pileux du cuir chevelu.

LES PELLICULES

Il s’agit d’un dysfonctionnement du cuir chevelu dû à la perturbation de la cohésion entre les cornéocytes. Elles peuvent être grasses (amas volumineux) ou sèches (petites et blanches) : elles entrainent également des inconforts et des démangeaisons au niveau du cuir chevelu. Les pellicules sèches sont dues à un renouvellement de l’épiderme du scalp trop rapide, et les grasses, à des bactéries ou champignons qui se nourrissent de sébum du cuir chevelu. La cause principale des pellicules est le Malassezia, influencé par les hormones, les saisons, le stress, l’usage excessif de produits de type capillaire. Pour prendre soin de ce type de scalp, il faut utiliser des actifs fongicides ou des actifs rééquilibrant le microbiote du cuir chevelu.

LES DERMATOSES

Il existe plusieurs dermatoses au niveau du cuir chevelu. Les dermatoses parasitaires sont très répandues, comme les poux. Les dermatoses fongiques sont dues à des champignons qui se développent. Les plus répandus au cuir chevelu sont les dermatoses desquamantes. Parmi celles-ci, nous retrouvons l’hyperséborrhée, dû à une surproduction de sébum, et l’hyposéborrhée, une sous production. La dermatite ou du psoriasis, qui se développent sur la peau, peut aussi être présente au niveau du cuir chevelu.

LE CUIR CHEVELU, UN MARCHE EN PLEINE EXPANSION

Le marché global du capillaire et du cuir chevelu devrait atteindre 134 milliards de dollars d’ici 2028. 50% de produits visant le cuir chevelu sont aujourd’hui de la catégorie du shampoing. Cependant, entre 2018 et 2021, une croissance de 20% a été observée sur la vente de produits capillaires (hors shampoing) visant le cuir chevelu. Les ventes de soins visant le cuir chevelu en format liquide, sérum ou gommage a été multiplié par deux entre 2018 et 2021. Les soins capillaires visant le cuir chevelu, revendiquent les bénéfices suivants : l’hydratation, des cheveux illuminés, fortifiés et combat les cheveux abîmés et les pellicules.

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.